SpotMini, robot chien et portier

podcast Nouvelles Technologies

SpotMini, robot chien et portier
  • Language: fra
  • Published: 17 Feb 2018
  • Duration: 02:09

Une société américaine spécialisée dans la robotique militaire présente dans une vidéo sur son site web la nouvelle version de son robot-chien. SpotMini, à l’aide d’une pince articulée, peut désormais ouvrir de façon autonome certaines portes. Un gentil toutou artificiel de compagnie ou un robot tueur impitoyable, s’interrogent aujourd’hui les internautes ? L’objectif poursuivi par ses créateurs reste pour l’instant un mystère.
Il y a dix ans, répondant à une commande de l’agence de recherche de l’armée américaine, la Darpa, la société Boston Dynamics avait conçu le chien robot Big Dog. Cette sorte de mulet quadrupède activé par un moteur à essence fut un temps employé par les soldats en patrouille, pour transbahuter du matériel de guerre sur des terrains impraticables. Un peu lourd, bruyant et souvent en panne, les forces armées des États-Unis avaient fini par renoncer à l’employer, en lâchant au passage leur partenaire roboticien. Le géant du web Google avait alors racheté Boston Dynamics en 2013 et présenté dans la foulée Spot le successeur de « l’animaloïde » tout-terrain de l’armée américaine.
La machine surpassait et de loin, tout ce dont était capable son prédécesseur,. Mais ses allures guerrières inquiétèrent les services de communication d’Alphabet, le nouveau nom de l’entreprise Google. La firme avait revendu Boston Dynamics au japonais SoftBank, renonçant ainsi à sa participation dans le domaine des robots militaires. Spot qui s’était retrouvé complètement démobilisé s’ennuyait ferme dans les labos, il lui fallait donc un petit compagnon et de préférence présentant une apparence moins agressive. C’est ainsi que SpotMini, le chien robotisé, est né.
Agile et silencieux
Pour camoufler ses fils électriques, ses rouages et son squelette en acier trempé, ses concepteurs lui ont ajouté une carrosserie jaune du plus bel effet, le rendant plus agréable à regarder par le grand public. La bestiole carbure au tout électrique, mesure 84 cm de haut et pèse environ 25 kg. Elle est capable de trimbaler jusqu’à 14 kg sur son dos pendant une heure et demie avant de vider totalement sa batterie. Agile, silencieuse, gracile dans tous ses déplacements, la machine ne cesse d’améliorer ses performances.
La dernière vidéo publiée sur le site web de Boston Dynamics fait la démonstration de ses nouvelles capacités. Bloqué sur son passage par une porte fermée, SpotMini semble appeler à la rescousse l’un de ses congénères. Son compagnon équipé d’un bras articulé qui est prolongé d’une pince, arrive, puis se saisit de la poignée, la tourne, ouvre la porte et la maintient, afin de laisser passer son compère.
Des tâches qui nous paraissent banales pour nous autres les humains, mais qui sont incroyablement complexes pour une machine. Cette prouesse permet déjà d’envisager de pouvoir l’utiliser comme robot de compagnie pour aider les personnes à mobilité réduite…ou comme robot tueur chargé d’éliminer discrètement un ennemi en franchissant toutes les portes de son domicile. Boston Dynamics qui protège depuis toujours ses secrets, reste pour l’instant très évasif quant à la véritable fonction de ses nouvelles créatures mécatroniques.
Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr