Défilé de voitures robotisées à Genève

podcast Nouvelles Technologies

Défilé de voitures robotisées à Genève
  • Language: fra
  • Published: 11 Mar 2018
  • Duration: 02:07

Le futur immédiat de la « bagnole » s’expose en ce moment au Salon de l’auto à Genève en Suisse. Robotisé, électrique, recyclable, imprimé en 3D et capable de voler, votre prochain véhicule sera totalement automatisé et en libre-service, promettent déjà les constructeurs automobiles, à la condition toutefois d’y mettre le prix.
Qu’ils soient à propulsion électrique, hybrides ou équiper de moteur à combustion, les « concept-car » imaginés par les industriels de l’auto, embarquent toujours plus de technologies de pointe. Mais toutes ces innovations ne se retrouveront pas forcement dans vos véhicules quotidiens.
Certains constructeurs comme Volkswagen profitent du Salon de Genève pour reverdir leur blason après le scandale des moteurs diésel. L’entreprise allemande présente son dernier prototype nommé ID Vizzion. Cette berline luxueuse, sans volant, ni pédales dans sa version la plus évoluée est entièrement électrique et intègre des systèmes d’intelligence artificielle pour chouchouter ses passagers. L’engin promet plus de 600 km d'autonomie en une seule charge et serait commercialisé en 2025, si toutefois la législation concernant les véhicules 100% autonomes évolue d’ici là.
La marque britannique Jaguar, avec l’I-Pace a décidé de faire l’impasse sur la conduite automatique, mais chasse désormais sur les terres des séries Tesla de la firme américaine d’Elon Musk qui cette année a boudé le Salon de Genève.
Le tout terrain du Royaume-Uni affiche une puissance de 400 chevaux que délivre une batterie de 90 kWh pour une autonomie de 480 km. Quarante minutes chrono suffiront pour recharger ses accus, quand les bornes rapides en Europe, proposant du 100 kW, existeront.
D’inspiration plus futuriste, le constructeur automobile français Renault a fait sensation avec son nouveau concept-car EZ-GO. Ce « robot-véhicule » sans chauffeur représente le chaînon manquant de la circulation urbaine, estime l’entreprise. A mi-chemin entre les taxis et les transports en commun, le concept préfigure ce que deviendront les autos en libre-service, des véhicules qu’il suffira de convoquer à l’aide de son smartphone.
Le Japonais Toyota profite du salon de Genève pour dévoiler son nouveau modèle Mirai fonctionnant avec la technologie des piles à hydrogène. La firme nippone spécule sur le développement rapide des stations-services qui seront capables de fournir ce genre de carburant.
Mais ce qui alimente toutes les conversations en Suisse comme ailleurs, est de savoir qui pilotera l’avion-voiture de la jeune compagnie néerlandaise PAL-V.
Son véhicule volant dénommé Liberty sera disponible dès l’an prochain, son prix se situe entre 300 000 et 500 000 euros, selon le modèle. Sur route, pas de problème, vous pourrez circuler librement, en revanche, s’envoler directement de la chaussée pour échapper aux bouchons restera pour longtemps, une manœuvre formellement interdite par toutes les autorités routières et aériennes du monde entier.
Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr